Mots-clés

,

Heureusement, l’arrivée de ce marathon a lieu sur les quais de Pauillac, à l’ombre de magnifiques arbres.

Les familles attendent leurs héros ou héroïnes, impatientes et fières.

Les derniers 150 mètres se courent sur tapis rouge. Certains l’embrassent, leur exploit à portée de quelques foulées supplémentaires. D’autres finissent accompagnés de leurs enfants, trop heureux de partager les honneurs de la ligne d’arrivée.

La joie de l’arrivée fait oublier quelques douleurs, beaucoup boitillent, serrent les dents, surmontent leurs crampes. Très peu finissent en marchant !
Quand le premier n’a mis que 2h et 1/2 (j’arrondis volontairement), les deux dames ci-dessus, loin d’être les dernières, ont dû réaliser leur exploit en 5 h ? En tout cas, ils m’ont tous épatée.

En réalité, peu courent pour réaliser un bon chrono.

L’essentiel ici de s’amuser, de partager un grand moment entre potes, tout en faisant du sport. Je ne pense pas que les garçons ci-dessus aient couru les 42 km de la sorte. Un km avant l’arrivée, beaucoup ont rendez-vous avec leurs familles ou amis, et complètent ainsi leur déguisement. C’est ainsi que Tintin a heureusement retrouvé son Milou, à quelques centaines de mètres de l’arrivée.

Si vous souhaitez participer au marathon du Médoc 2011, sachez qu’il est difficile de s’y inscrire ! Parce que ce marathon est un des plus réputés au monde, 38 pays étaient représentés cette année, et que la demande est donc forte. Pour tout renseignement, c’est là : Marathon du Médoc.

About these ads